Menu
La Fabrique à histoiresde Bernard Friot

la trousse

26 juillet 2021
Dea 10 ans

Un jour, ma trousse m’a dit :
– Dea, enlève les crayons, il fait chaud là-dedans.
C’était bizarre. La trousse ne m’avait jamais parlé comme ça.
Moi ce que je voulais, c’était colorier.
J’ai vite enlevé les crayons de la trousse.
J’ai demandé :
– Ça va mieux comme ça ?
– Oui, mais ne mets plus les crayons dans la trousse.
– Ok, je ne mettrai plus les crayons dans la trousse.
Le soir, quand je suis allée me coucher, maman m’a grondée.
– Dea, je te l’ai dit mille fois, range tes crayons dans ta trousse. Tu veux bien !
Je n’ai quand même pas dit que la trousse ne voulait pas que je mette les crayons à l’intérieur, sinon maman ne me croirait pas. Alors, j’ai menti et j’ai dit :
– Maman, laisse-moi dormir, je suis crevée.
Le lendemain matin, je devais aller à l’école. C’est mercredi et c’est Emilie qui vient nous enseigner. J’ai demandé à ma voisine de table de me prêter ses crayons et elle m’a dit :
– Oui bien sûr, prends tout ce que tu veux.
Emilie m’a demandée :
– Où sont tes crayons, mademoiselle. Je veux bien le savoir !
– Je les ai oubliés à la maison.
Quand je suis rentrée, ma sœur a tout de suite su ce qui c’était passé. Pour mon anniversaire, j’ai reçu une trousse plus grande.
J’étais très contente.