Menu
La Fabrique à histoiresde Bernard Friot

Le lit

18 juillet 2019
Lilou 10

Un jour, mon lit m’a dit :
-Réveille-toi Enzo ! C’est l »heure de te lever !
-Mais laisse-moi dormir, j’ai encore sommeil, ai-je répondu.
-Allez, lève-toi gros paresseux ! a-t-il insisté.
-Mais, fous-moi la paix, il est 2 heures du mat ! ai-je crié.
-GROS FAINEANT ! m’a-t-il lancé.
-Et oh, ça suffit ! Tu ne me parles pas comme ça !
-Je m’ennuie ici à ne pas bouger, a-t-il bougonné.
-Hé, tu ne peux pas bouger, c’est comme ça, compris ? lui ai-je répondu.
-Non, pas compris ! On pourrait pas aller faire un petit tour ?
-Non ! ai-je insisté.
-Une petite balade ? a-t-il demandé.
-C’est la même chose. Moi, je suis là pour dormir.
-Hors de question que tu dormes sur moi ! a-t-il râlé.
-C’est pas grave, je vais dormir sur le canapé, ai-je soufflé.