kokeshi_club

Connaissez-vous les Kokeshis ?

Les Kokeshis, à l’origine, ce sont de petites poupées japonaises que l’on s’offre comme jouets, objets décoratifs ou en gage d’amitié.
Depuis 2009, c’est aussi le nom d’une petite marque trop kawaï* des Éditions Milan. Retour sur la naissance d’un univers.

Lorsqu’ Annelore Parot rencontre sa première Kokeshi au détour d’une brocante, c’est un véritable coup de cœur. Une fois rentrée chez elle, elle décide de travailler sur ces petites poupées en les proposant à la société Poisson Bulle, éditeur de stickers muraux. Ces stickers muraux attirent alors l’attention de Christophe Tranchant, directeur littéraire. « Nous étions en train de travailler sur un autre projet quand Annelore m’a montré ce qu’elle faisait chez Poisson Bulle. » Et là, la magie opère…
Christophe envoie des échantillons à quelques personnes chez Milan. « Avec Annelore, nous voulions vraiment montrer qu’un livre pour les filles pouvait être qualitatif et esthétique ».
La fabrication du premier titre Yumi a donc été largement étudiée : volet, couverture mousse, incrustation de tissus… Avec une attention permanente portée au graphisme des personnages et à leurs univers.
En parallèle de la parution des premiers livres, le magazine Julie s’intéresse à Kokeshi en programmant une rubrique de loisirs créatifs, « Coupe et Colle », autour des personnages des Kokeshis. Fort de ce succès, un hors-série « Julie Kokeshi » voit le jour.
 
 
 
 
 
Très vite, les Kokeshis s’exportent ! « Nous avons vendus les droits des Kokeshis sur 3 continents et elles sont traduites en 14 langues, explique Géraldine Hummel, du service international. Il y a une portée universelle dans le graphisme des Kokeshis, leurs élégances et la simplicité du dessin séduisent la clientèle féminine. La qualité de la fabrication est aussi internationalement saluée. » Les éditeurs américains de Chronicles ont également intégrés les Kokeshis dans leur film institutionnel… du jamais vu pour une production française !
 
Depuis, les Kokeshis continuent leur petit bonhomme de chemin. Après le géant de la papeterie Quo Vadis qui a développé une gamme de produits Kokeshis, c’est une ligne de bagagerie qui voit le jour en 2012 mais aussi  de la papeterie fantaisie et des objets décos …
 

 
 
 
 
 
 
C’est sur www.kokeshi-leclub.com que les Kokeshinautes se retrouvent. Au menu, goodies, loisirs créatifs, informations sur le Japon… Mais les meilleures ambassadrices de la marque sont les 10 000 fans de la page Facebook des Kokeshis.
 
Maintenant que vous savez tout sur les Kokeshis, laissez-vous tenter par les petits carnets de loisirs créatifs à remplir, coller, découper : Stickers, Cartes postales ou encore Messages.
Coup de cœur pour le Club Kokeshi, une mine d’or d’informations insolites sur le Japon, de tests, de petits reportages, fausses publicités et rubriques mode faisant de ce livre bien plus qu’un simple recueil de loisirs créatifs.  A la rentrée, suivez Aoki, Emi, Michiko et Yumi dans 2 albums de fiction, Une soirée baby-sitting et La plus belle fille du monde. Elles habitent ensemble dans l’hôtel tenu par leurs parents,  un cadre rêvé pour vivre leur amitié et de folles aventures ! On parle même d’un calendrier pour 2013.
 
Et il se murmure qu’une série animée pourrait être diffusée prochainement à la télévision… Vous n’avez donc pas fini d’entendre parler des Kokeshis !
 

*mignon en japonais.