0MANCEAE_tailleNormale

Édouard Manceau : un auteur à mettre entre toutes les mains !

Déjà 12 ans qu’Édouard Manceau est auteur et illustrateur pour la jeunesse. 12 ans qu’il promène son regard simple et poétique sur le monde qui l’entoure. 12 ans qu’il nous fait tour à tour rêver, rire et réfléchir… Rencontre.

Les vies d’Edouard Manceau
Édouard Manceau a autant de vies qu’un chat. « J’ai fait plein de métiers différents : j’ai été pêcheur en Martinique, ouvrier sur une chaîne de montage automobile, directeur de colonies de vacances, directeur artistique d’un carnaval des quartiers à Angers, et j’en passe. Tous ces métiers ont été autant de rencontres et de façons d’aborder la vie par le travail. J’ai beaucoup appris sur les rapports humains et sur le fonctionnement de la société. ». Édouard Manceau est aussi un homme de rencontres : « Les mauvaises, comme les bonnes, me construisent. Parmi celles qui m’ont marqué, je me souviens d’un formidable jardinier illettré, à la Martinique, qui m’a enseigné des choses fondamentales. Je pense aussi à des rencontres faites en Inde, et à la relation que j’ai avec mon grand-père, paysan vendéen pour qui l’essentiel n’était jamais dans le matériel mais dans la philosophie. » On comprend ainsi d’où lui vient son talent pour mettre en lumière les travers de la nature humaine dans Tous pareils ou Tout pour ma pomme. « Cette philosophie, je l’apprends au fil du temps et des rencontres, cela nourrit mes livres. J’ai envie de communiquer tout ce que la vie me donne et d’essayer de faire prendre conscience aux enfants de la nécessité du mouvement perpétuel, des rencontres et de l’ouverture à l’autre. »
Edouard Manceau et les livres
Les livres ne sont pas venus à Édouard par hasard. Diplômé de l’école des beaux-arts d’Angers, c’est en exposant son travail de peintre qu’il constate que les enfants y sont sensibles. Dès lors il se lance dans la rédaction et l’illustration d’histoires pour les tout-petits. Frimousse, Glénat et Syros sont les premiers éditeurs à lui faire confiance. La collaboration avec Milan commence en 2000. « J’ai rencontré Agnès Cathala (rédactrice en chef des magazines Toupie et Toboggan) au Salon du livre de Paris. Elle m’a commandé des images, puis très vite j’ai reçu un coup de fil de Christophe Tranchant (directeur littéraire de la petite enfance), et Capucine est née. C’est le début d’une longue et riche histoire : « Travailler avec Christophe est vraiment très agréable, car il a une grande qualité d’écoute et il me pousse à toujours faire mieux. C’est pour moi une rencontre fondamentale dans ce métier. » Depuis, les projets s’enchaînent : la collection « Le Petit Éléphant », Tous pareils, La Famille Gribouillis. « Dans ce livre, j’ai voulu montrer que l’on peut faire une histoire sans avoir d’autre talent que celui d’inventer. Que raconter, écrire et dessiner est avant tout question d’envie et de générosité. Et pas un truc réservé uniquement aux virtuoses de la plume et du dessin. » Aujourd’hui, Édouard Manceau est l’auteur de 33 ouvrages chez Milan.
Et demain ?
Alors que peut-on lui souhaiter pour 2010 ?« Mes envies pour les années à venir ? Continuer à rencontrer des gens et à raconter des histoires. J’avoue que j’aimerais aussi que mes images s’animent : pourquoi ne pas utiliser une caméra ou raconter aussi de vive voix devant un public ? C’est ma voie : raconter des histoires et apporter des émotions. » Et avec les deux nouveautés qui sortent chez Milan en ce début d’année, Le Petit Voleur en janvier et Si tous les éléphants s’appelaient Bertrand en mars, il y a fort à parier que cette voie promet d’être encore longue !
Découvrez son site :  http://www.edouardmanceau.com