manceau

Edouard Manceau : une école à son nom !

Samedi 16 juin, Edouard Manceau donnait son nom à une école primaire de Rai, petit village de Normandie. Un évènement qui montre l’importance de l’auteur dans le cœur des enfants, d’autant plus que les élèves ont participé à la décision ! Cet auteur emblématique a déjà publié plus de 30 ouvrages avec Milan. Voilà donc une petite sélection pour découvrir son travail…
 

 
Mon père, c’est le plus fort est un album drôle et attachant écrit et dessiné à quatre mains. Frédéric Kessler donne vie au loup des villes, et Édouard Manceau à celui des bois. Une joute verbale drôle et animée où les insultes cocasses pleuvent !
 
 
 
 
Merci le vent offre la possibilité de reproduire des animaux à l’aide de 7 morceaux de papier. Une belle ouverture à la poésie et à l’imaginaire pour les plus petits !
 
 
 
 
 
 
C’est l’histoire d’une histoire… qui n’a pas lieu, ou qui a lieu sans avoir lieu. Vous vous y retrouvez ? Un appel à l’imaginaire qui initie les enfants au pouvoir et au plaisir de la littérature et de la narration.
 
 
 
Tous pareils ! Petites leçons de sagesse caribou : à travers des textes courts qui fonctionnent comme des maximes ou des pensées, il s’agit de s’interroger sur tous nos préjugés, et ce, sans jamais prendre un ton moralisateur.
 
 
 
Et pour la petite histoire, lorsqu’il n’est pas en train d’imaginer de nouveaux livres – c’est rare ! – il dessine pour le textile, prépare des expositions, illustre pour la presse, la publicité, écrit… Un homme qui a tous les talents, on vous le dit !