Qu’est-ce qui reste de nous quand on est mort ?

i 2011-10-18 à 11.19.50

Picasso n’a plus de corps dans lequel il puisse exister. Mais il reste tout de même vivant grâce à ses dessins, à ses tableaux. Il a laissé dans le monde une trace de lui. Une trace qui contient sa personnalité.
Et tous les hommes en laissent une. Une trace différente pour chacun. Parce que la vie de chacun est différente.
 
Cette trace, ce n’est pas toujours un tableau, un livre, quelque chose qui se voit. Souvent, c’est un souvenir, le souvenir de la personnalité de quelqu’un. Alors, cette trace, on peut l’appeler une âme.
L’âme ne se voit pas, ne se touche pas, n’a pas de bouche pour parler, d’oreilles pour entendre, de pieds pour se déplacer. Pas la peine de se demander : « Où est l’âme ? » C’est un peu comme si on se demandait où se trouve une pensée, ou une idée. On peut chercher des jours, des années, des siècles, on ne trouvera jamais.

Poste ton commentaire

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *