9782745931993-couverture_tailleZoom

Rencontre avec une collection qui fête ses 10 ans cette année !

Octobre 2000. Les papilles frétillent, les cerveaux bourdonnent : « Les Goûters Philo » arrivent sur les tables des librairies ! Pas de « prêt-à-penser » dans ces ouvrages gourmands qui n’ont d’autre but que de faire goûter aux lecteurs le plaisir de manier les idées, de progresser dans la pensée.  Rencontre avec une collection pas comme les autres…

L’oeuf ou la poule
Au départ, il y eut l’idée de Brigitte Labbé et de Michel Puech, il y a bientôt dix ans.
Une idée originale et un peu folle : mettre les concepts philosophiques à la portée des enfants… Et cette idée, c’était également celle de Dominique Auzel, directeur littéraire des sciences humaines aux éditions Milan. C’est au Salon de Montreuil que leur rencontre se fait. Une heureuse coïncidence. C’est ainsi que les éditions Milan se lancent sur un terrain encore inexploré par l’édition jeunesse. « C’était vraiment un pari audacieux pour l’époque, se souvient Dominique Auzel. Cette collection était la première à aborder la philosophie pour les enfants et, pour être honnêtes, nous n’aurions jamais pensé que cela fonctionnerait aussi bien. »
Pas question de « donner à penser » aux enfants sans un concept fort, une signature. « Nous voulions donner cette dimension gourmande et ludique à la collection. On a beaucoup travaillé sur le graphisme. » Cette dimension se retrouve logiquement dans l’illustration, et le choix de Jacques Azam s’est fait très naturellement, explique Dominique Auzel : « Je connaissais ses dessins publiés dans Les Clés de l’actualité, je trouvais qu’ils parlaient aux enfants : ils étaient drôles et intelligents. »
De l’expérience et du travail…
L’échange est à la base du travail d’un « Goûter Philo ». Brigitte Labbé se nourrit des cours que lui donnent Michel Puech ou Pierre-François Dupont-Beurier, respectivement maître de conférences à la Sorbonne et professeur agrégé de philosophie. C’est après des heures et des heures de cours avec le professeur de philosophie, sur des thèmes qu’ils choisissent ensemble, que Brigitte Labbé se lance dans l’écriture. Un travail minutieux pour mettre ces thèmes à la portée d’un enfant de 8 ans. L’expérience est aussi la clé de voûte de la collection. C’est toujours à partir d’un cas concret lié au quotidien de l’enfant que le questionnement philosophique s’initie. « Je m’inspire de mon enfance bien entendu, mais je trouve aussi des exemples dans les histoires que j’écoute autour de moi, dans la rue, à la terrasse des cafés, au marché… », explique Brigitte Labbé. Le langage est d’ailleurs délibérément familier pour que l’enfant se retrouve dans les ouvrages.
Le présent et le futur
Aujourd’hui, la collection aborde son 33e titre, Le Rêve et la Réalité, et « Les Goûters Philo » se vendent à travers plus de 17 pays, dont la Turquie. Incroyable pour une collection qui, au départ, n’avait pas vraiment d’ambition internationale. Un succès qui témoigne surtout de la dimension universelle de la collection. Pour 2010, les prochains titres des « Goûters Philo » sont déjà envisagés : Les Riches et les Pauvres — thème qui s’imposait devant le monde actuel — et Croire et Savoir, annonce Anne Vila, la responsable de la collection. Une adaptation audiovisuelle est également en réflexion, et la nouvelle collection « Dis-moi filo », qui aborde les questionnements philosophiques dès 5/6 ans, continue son développement. Autant de preuves que « Les Goûters Philo » n’ont pas fini de nous nourrir…