TOUS PRESSÉS

Tous pressés de découvrir le nouveau titre de Bernard Friot !

Pour fêter  la sortie événement le 12 octobre 2011 du dernier titre des « Histoires Pressés » de Bernard Friot Tous Pressés , nous vous proposons de découvrir en exclusivité et en avant première tous les 15 jours, une histoire extraite du roman.
 
 
Pour ce premier rendez vous, nous vous  dévoilons le titre « Cher Papa ».
 
 
Cher Papa
 
Maman a vraiment raison : tu es nul !
Ça fait deux jours que j’essaye de t’appeler sur ton portable, mais j’entends toujours le même message : « Ce numéro n’est pas attribué… »
Je parie que tu n’as pas payé ton abonnement. Et voilà, je suis obligée de t’écrire. Tu sais pourtant que j’ai horreur de ça ! Heureusement, j’ai trouvé un secrétaire. Tu avais remarqué que ce n’était pas mon écriture ? Ça m’étonnerait…
Il s’appelle Zoran et c’est mon nouveau fiancé.
Il n’était pas trop d’accord, mais comme il m’a embrassée sur la bouche, il ne peut plus reculer maintenant.
Il est pas mal : cheveux noirs, yeux verts et trois taches de rousseur près du nez. Je trouve qu’il te ressemble.
C’était super drôle quand on s’est embrassés : nos appareils dentaires se sont accrochés et on n’arrivait plus à se séparer. C’est bon signe, je trouve.
Je l’ai choisi parce qu’il est bon en français. Je préfère Akim, en fait, mais lui, il n’aime que les maths et le sport.
Bon, je ne me souviens plus pourquoi je voulais t’écrire. C’est la faute de Zoran. Il s’est fâché à cause d’Akim et il m’a fallu une heure pour le convaincre de reprendre son stylo.
Ah si, ça me revient : je t’invite à notre mariage samedi 15 heures au Quick de la rue Bersot. On sera quarante-cinq. C’est toi qui paieras, bien sûr. Il faudrait aussi que tu m’envoies 120 euros pour que j’achète une robe de mariée.
Et un soutien-gorge.
Et des talons hauts.
Nouvelle interruption : Zoran ne veut pas se marier.
Quel idiot : je n’ai pas l’intention de l’épouser !
Je veux juste mettre une robe de mariée.
Et un soutien-gorge.
Et des talons hauts.
Surtout, sois à l’heure. Et n’oublie pas ta carte bancaire.
Quand j’étais petite, je voulais me marier avec toi, tu te souviens ? C’était idiot, hein ?
Maman dit que les hommes sont bêtes. Et que toi, tu es le plus bête de tous. Pourquoi elle dit ça ?
Après, elle pleure et son maquillage dégouline sur ses joues.
Pour mon mariage, je me maquillerai. Mais je ne pleurerai pas. D’ailleurs, Zoran n’est pas si bête que ça. Il est champion en orthographe. Dommage qu’il ne veuille pas m’épouser.
Ah si, il veut bien maintenant. À condition qu’on fasse le voyage de noces à Disneyland.
Dis, tu crois que Maman me prêtera sa robe de mariée ? Je l’ai déjà essayée en cachette. Ça ferait des économies.
Il ne faut pas la croire quand elle te dit que tu es nul : j’ai bien vu qu’elle dormait avec ta photo sous son oreiller. Moi, j’ai encore mon lapin-doudou, mais il lui manque une oreille. Je vais demander une photo à Zoran. D’ailleurs, il ressemble un peu à un lapin.
J’arrête là, parce que Zoran a mal au poignet. Et puis il faut qu’on s’entraîne à s’embrasser sans accrocher nos appareils dentaires.
 
À samedi,
ta fille unique et préférée
Sarah
 
PS : N’aie pas peur pour ta carte bancaire. Il n’y aura que Maman et moi au mariage. Et Zoran, bien sûr, si on n’a pas divorcé avant.
 

  1. besche dit :

    l’histoire est génial!!!

Les commentaires sont fermés.