Banniere_Fete_GM_800x800px

Bonne fête Mamie !

Dimanche, c’est la fête des grands-mères ! Et si plutôt que des fleurs ou du chocolat on sortait un peu des sentiers battus ? Nous vous proposons une sélection de livres, à lire avec ses enfants, à offrir à leurs grands-parents pour de jolis moments de complicité, parce que lire, ça rapproche !

Pour commencer, notre coup de cœur qui ne sortira que le 3 avril, mais après tout… A-t-on vraiment besoin d’une fête pour se retrouver autour d’un joli livre avec ses grands-parents ?!?

L’été est arrivé, et Noé passe ses vacances chez sa grand-mère. Grand-mère est un peu bizarre : elle aime préparer de la soupe d’algues bouillies, dépose le soir ses dents dans un verre avant d’aller se coucher, et elle ronfle aussi fort qu’un éléphant de mer.
Il n’y a pas grand-chose à faire sur l’île minuscule où habite grand-mère, alors Noé décide d’explorer les alentours. Il trouve, au creux d’un rocher, un oiseau qui semble blessé, et décide de le sauver. Mais, quand la tempête arrive, comment rentrer ?
Heureusement, Mamie vient le chercher avec son petit voilier. Ils peuvent ensemble sauver d’autres oiseaux échoués.
Une relation forte se crée alors entre l’enfant et sa grand-mère. Et c’est ainsi qu’ils vont apprendre à se connaître.

Couverture de « Les grands-parents »

Les grands-parents

Grands-parents hyperactifs ou à la retraite, sévères ou coquins, tous aiment passer un moment avec leurs petits-enfants. À travers des scènes tendres et variées, les jeunes lecteurs découvrent que, derrière ce que leur transmettent les grands-parents, se cache l’histoire de leur famille, de leurs parents jusqu’à leurs arrière-grands-parents.
Un "P'tit doc" complet pour un dialogue entre générations !

Couverture de « À l’époque »

À l’époque

"Dis, mamie, à l'époque, c'était au temps des chevaliers ?" demande une petite fille à sa grand-mère, à travers la porte des toilettes.
"À l’époque ? Tu veux dire… avant ? Oui, c’était avant.
- Et nous, c’est quand ?"…

Tout part de l’expression "À l’époque", qui intrigue l’enfant qui l’entend de la bouche des adultes. Et, d’une toute petite question, découle une grande conversation, où chaque réponse entraîne une nouvelle question. Au départ sur la notion de temps : "C’était quand, le passé ?", "C’est quand, maintenant ?" Puis de fil en aiguille, sur la vie et la mort : "Et toi, tu es vieille ?", "Papa et maman, ils vont bientôt mourir ?"
Pour son premier titre en tant qu’auteur, Kiko a choisi de mettre en scène les grandes questions autour du temps, de la vie et de la mort, que se posent les enfants à l’âge des pourquoi. Ces questions existentielles, parfois délicates, sont abordées d’un ton léger et aussi innocemment qu’un enfant peut le faire. Le tour de force réside dans la simplicité et la spontanéité des dialogues. Mais également dans les illustrations de Kiko, qui apportent beaucoup de douceur et d'humour.

Couverture de « Mamie Pétula »

Mamie Pétula

Thomas adore sa grand-mère, car elle a toujours plein d’idées pour s’amuser : se déguiser en chevaliers, chasser les monstres au grenier, préparer de la soupe aux petits graviers… Que va-t-elle trouver pour ce mercredi ? Faire du patin à roulettes ? Même pas peur ! Mais c'est parfois dangereux d'aller trop vite, surtout à un certain âge.

Couverture de « Mamie Pétula cherche un amoureux »

Mamie Pétula cherche un amoureux

Comme Mamie Pétula se sent seule, son petit-fils Thomas décide de lui trouver un amoureux. D'accord, mais pas n'importe lequel… Mamie Pétula a des critères très précis ! Thomas publie une annonce dans le journal, et tous deux rencontrent les prétendants de Mamie. C’est une catastrophe ! Le premier n’aime pas jouer au ballon – quel nul ! Le deuxième n’aime pas le saucisson – quel ennui ! Le troisième n’est pas moustachu – quelle faute de goût ! Mais bientôt arrive quelqu’un qui répond à tous les critères et saura immédiatement se faire une place dans le cœur de Mamie Pétula…