Visuel_BLOG_Jecris_Je_lis

J’écris, je lis : 2 nouveaux titres dans la collection

Une collection innovante et ludique

La collection « J’écris, je lis » existe depuis l’automne 2018. Afin d’accompagner les enfants dans leur apprentissage de la lecture et de l’écriture, les éditions Milan ont collaboré avec un conseiller pédagogique.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez retrouver ici la présentation complète de la collection : J’écris, je lis, la première collection pour apprendre à lire et écrire en même temps !

Deux titres qui abordent de nouveaux champs lexicaux et de nouveaux principes linguistiques

Dans la continuité de ce qui fait sa force, « J’écris, je lis » met en avant de nouveaux principes linguistiques. Les premiers titres de la collection mettaient en avant les voyelles, les rimes ou encore les syllabes d’attaque . Dans ces deux nouveaux titres mettent en avant deux notions importantes : les consonnes et la morphologie (c’est-à-dire la façon dont les mots sont construits). Ils mettent en avant deux nouveaux thèmes-passion à travers les champs lexicaux des animaux de la ferme et de la magie.

Couverture de « Que dis-tu, le loup ? »

Que dis-tu, le loup ?

Lorsque le loup confond une chèvre et un rocher, il se casse toutes les dents... aïe !
Maintenant, au lieu de crier : "JE VAIS TE MANGER !", le voilà qui crie : "…E …AIS …E …AN…ER !" Les animaux de la ferme ne comprennent rien. Que dit le loup ? "Je sais peu danser" ou "Je vais mieux ranger" ? À moins que ça ne soit : "Je hais le danger" ? En tout cas, le loup n'est pas près de manger !

La collection "J'écris, je lis" met toujours en avant un champ lexical particulier et un principe linguistique.
Dans ce récit, une nouvelle fois plein d'humour, les enfants apprendront à maîtriser le champ lexical des animaux de la ferme et comprendront l'utilité et l'importance des consonnes.

Couverture de « Le prince des Coups tordus »

Le prince des Coups tordus

Le prince des Coups tordus a volé son balai à une sorcière. Quelle mauvaise idée ! Heureusement, il aperçoit une chaumière. Pour s'y réfugier, rien de plus simple : il doit dire le mot magique ! Mais... quel est ce satané mot magique, déjà ?
C'est facile :
1) Il est composé de trois mots ;
2) Il comporte une lettre muette ;
3) Il commence par le son "s", comme "sortilège" ;
4) Il rime avec "balai".
Vous avez la réponse ? Le prince, ce malpoli n'en a aucune idée !

La collection "J'écris, je lis" met toujours en avant un champ lexical particulier et un principe linguistique.
Dans ce récit, une nouvelle fois plein d'humour, les enfants apprendront à maîtriser le champ lexical des animaux de la magie et comprendront la morphologie.

Dans la même collection

Plus