Xavier_Deneux_carre_decor

Trois questions à Xavier Deneux

Illustrateur, concepteur, Xavier Deneux appréhende le livre dans sa globalité, à chaque nouveau projet, en s’impliquant dans sa forme autant que dans son contenu. Une poule sur un mur, Une souris verte, Un grand cerf, trois « Comptines gigognes » sortent en librairie le 3 juin.

« Les Imagiers Gigognes » forment une collection à la force graphique indéniable. Sont-ils avant tout une expérience sensorielle (vue, toucher) ou un outil pédagogique pour les bébés ?

J’ai abordé cette collection par l’image, en partant de l’idée d’un simple fruit en volume à gauche et qui, une fois découpé, se retrouverait en creux sur la page de droite. Cela permet à l’enfant de comprendre l’extérieur et l’intérieur des choses, le dehors et le dedans. J’ai vu à quel point il pouvait s’approprier ces livres par le toucher. J’ai eu aussi le retour d’une maman ravie de voir sa petite fille aveugle aimer ces livres, des livres pour tout le monde.

Ce parti-pris de la simplicité graphique et des contrastes s’est-il imposé pour attirer l’oeil des tout-petits, ou est-ce d’abord un choix d’artiste ?

C’est avant tout un choix personnel, j’ai toujours aimé la simplicité graphique qui permet d’avoir de la force dans la lecture du visuel. Mais j’ai quand même toujours à l’esprit que les tout-petits perçoivent les images très contrastées. Je travaille donc dans ce sens, en apportant une touche narrative presque insignifiante mais qui peut attirer, détourner le regard ou le doigt de l’enfant : peut-être le début d’une micro-histoire à s’inventer.

La fabrication soignée et solide des ouvrages est-elle du ressort de l’éditeur ou intervenez-vous directement dans les choix de papier, d’impression ?

J’ai commencé à m’impliquer davantage dans la fabrication de mes livres avec la collection des Imagiers gigognes. Mon éditeur a été assez exigeant et à mon écoute sur cette collection. Reste que je ne maîtrise pas tous les paramètres : les coûts, les normes de sécurité de plus en plus strictes. Mais toutes ces contraintes nous font aussi avancer. À nous de rebondir et d’être créatifs.

Vidéo du Petit chaperon rouge illustré par Xavier Deneux. Pour découvrir d’autres « Contes gigognes » en vidéo, rendez-vous dans la rubrique « Séries » pour les 3-6 ans du site Bayam !